Soirées Conte-Spectacle

Par Alberto García Sánchez

Théâtre-Récit / Tout public à partir de 10 ans

Durée : 1H15
Où et quand ? : Vendredi 17 juin à la MA-AT d'Arcachon

« Face à la création d'un spectacle, il y a, normalement, deux questions qui sont très présentes tout au long du processus d'écriture.
La première : qu'est-ce que je vais raconter ?
Et la deuxième : comment vais-je le raconter ?
C'est-à-dire le quoi et le comment.

 

Au départ, Le septième jour devait parler de la lutte des classes et dans ce sens, j’avais imaginé une création qui répondait au quoi et au comment. Mais à peine ai-je commencé à prendre mes premières notes et à structurer une dramaturgie, que la crise du Coronavirus est arrivée en bouleversant nos vies, nos habitudes et, bien sûr, le processus d'écriture de ce spectacle.

Les arts de la scène, comme tant d'autres activités, ont subi un arrêt foudroyant et brutal à partir du mois de mars 2020. Du jour au lendemain, il n'était plus question de se retrouver pour raconter une histoire et de nombreux festivals de conte ont été annulés. J'ai reçu des messages de collègues me disant que c'était la fin de notre métier… Au-revoir l'art vivant ! C'est fini le conte ! C'est fini le théâtre ! Il y en avait même qui assuraient que cette crise sanitaire avait été conçue exprès pour en finir avec tous les arts…

Par Olivier de Robert

Théâtre-Récit / Tout public à partir de 10 ans

Durée : 1H15
Où et quand ? : Samedi 18  juin sur la grande scène à l'Auberge du lac de la Magdeleine

Dans un bistrot anonyme où le patron attend désespérément de nouveaux consommateurs, quelques habitués parlent de tout et de rien. Puis dans leurs protestations, leurs cris, leurs rires et leurs émotions contenues, apparaît peu à peu Jaurès, le compagnon des humbles, le député des mineurs, le protecteur des petites gens… Un mineur, un verrier, un paysan et un instituteur diront ce que fut leur vie avant et pendant Jaurès, avant qu’un poilu de retour du front ne vienne rappeler qu’il fut aussi l’apôtre de la paix. Sans artifice, à voix nue, Olivier de Robert met son talent de conteur au service d’un personnage presque légendaire en décidant de ne jamais l’incarner mais de le faire vivre à travers les mots et les émotions de ceux qui furent « son » peuple.  

On rencontre un personnage historique bien sûr, mais par le prisme d’hommes ordinaires. Ou comment la politique peut changer le quotidien des gens.
Le thème peut sembler bien sérieux. Pourtant, sachez-le, vous pleurerez de rire autant que vous resterez sans voix lors de passages d’une émotion à couper le souffle. Un spectacle à ne pas manquer !

© Copyright 2017 - 2022 - Association Contes en Terre des Barbots